Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Intelligence collective’ Category

Savoirs et biodiversité :

de la biopiraterie à un partage équitable

Conférence – jeudi 12 avril à La Ruche (Paris)

Les savoirs ancestraux et les ingrédients naturels (plantes, etc.) représentent aujourd’hui une véritable alternative aux produits industriels et synthétiques, que ce soit dans les secteurs alimentaire, cosmétique, médical ou en parfumerie. Leur valorisation suppose cependant le respect des peuples et des écosystèmes qui les maintiennent vivants depuis des siècles. Elle peut devenir alors un vrai levier d’entrepreneuriat social pour ces peuples.
Venez approfondir ces questions autour d’un verre, à l’occasion de la présentation de mon ouvrage publié en février 2012 aux éditions Charles Léopold Mayer, en présence des chercheurs et des entreprises ayant contribué à la recherche pour cet ouvrage.

Le 12 avril 2012 à partir de 19:00 à La Ruche
84, quai de Jemmapes 75010 Paris – Métro Républiqueinscription sur Facebook

Read Full Post »

How do the Cosmetic, Ingredients and Food industries ensure that their quest for novelty doesn’t create a gap in their relations with local indigenous and rural provider communities? The Convention on Biological Diversity creates new rules on access and benefit sharing. But there is more than compliance to create win-win relationships.

Find out why and how below:

All the Centifolia 2011 conferences will soon be posted on their Web site. The readers of Soleco will have the primeur of this conference.

Many thanks to the organizers of Centifolia 2011: Catherine, Geneviève, Jean-Français, Fernanda, and many others.

The main words of this conference (click on the image to enlarge):

Wordle: Centifolia-2011-biotrade

Read Full Post »

Centifolia 2011

Centifolia 2011, le Congrès International de la Parfumerie et des Cosmétiques, qui se tiendra à Grasse du 19 au 21 octobre est une aventure ouverte à tous les acteurs de l’industrie de la beauté, (Cadres dirigeants, Responsables Sourcing, R&D, acheteurs, RSE, Production, Marketing, Communication, producteurs de matières premières,…).

Tout produit porte et transmet une vision du monde, celle qui s’est inscrite dans sa genèse et sa fabrication. Acheter un produit (ingrédient, service, produit fini…), c’est souscrire à cette vision. Acheter, c’est voter. Aujourd’hui, les médias sociaux combinés à la mobilité peuvent célébrer ou détruire un produit et sa marque, parfois en quelques jours. Les marchés deviennent conscients.

Ainsi est présenté l’argumentaire du congrès Centifolia 2011. Un bon programme, auquel seront présents : Claudie Ravel, directrice et fondatrice de Guayapi Tropical ; Gauthier Chapelle, co-fondateur de Biomimicry Europa ; Xavier Ormancey des Laboratoires Yves Rocher ; Guillaume Flavigny, de Givaudan ; Francis Kurkdjian, parfumeur ; Ngub Nding, directeur de Ephyla 3, spécialiste des médecines traditionnelles ; Marie-Laure Simonin Braun de Dessange International ; Jean-François Noubel et Fernanda Ibarra de l’Institut de Recherche en Intelligence (organisateurs) ; quelques autres ; et moi-même, créateur de Soléco.

Plusieurs des intervenants cités évoqueront les savoirs indigènes et locaux sur la biodiversité. J’aborderai ce sujet à travers deux angles : juridique et économique.

La Convention sur la Diversité Biologique (1993) offre un cadre, adopté par de nombreux pays, pour des partenariats commerciaux entre communautés autochtones et locales (CAL) et entreprises, respectant l’autonomie de décision des premières, et le droit à la valorisation de leurs savoirs. Pour autant, les principes du consentement préalable et du partage des avantages sont très généraux. Comme nous l’avons montré dans nos derniers billets, tout partenariat commercial mettant en jeu les espèces locales et les savoirs traditionnels fait dialoguer deux mondes extrêmement différents. Il est donc indispensable d’étudier l’expérience pratique des partenariats entre CAL et entreprises, pour en tirer les enseignements et les meilleures pratiques. C’est ce que nous ferons, en dégageant les principaux enjeux de ces partenariats commerciaux, et en incitant les entreprises à améliorer leurs actions et à inventer des modèles d’affaires innovant dans leurs activités de biocommerce.

Paris, le 17 octobre 2011

Read Full Post »

« L’herboristerie est un métier qui consiste à délivrer des plantes médicinales, toujours de premier choix, récoltée dans l’année (…). » expliquait en 1979 M. Laruelle, un des derniers herboristes de Paris. Il consiste à acheter des plantes à pouvoir médicinal, les préparer et les commercialiser. Les spécialistes de ce métier en voie de disparition avaient, avant-guerre, un pouvoir de prescription.

Cette interview avait été réalisée lors d’une exposition consacrée cette année-là à l’histoire de l’herboristerie à Saint-Quentin-en-Yvelines, permettant d’évaluer les racines et l’importance de ce métier précurseur de la phytothérapie. Grâce aux archives de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) nous pouvons en savoir plus sur l’importance de ce métier quasi-disparu en France (voir vidéos ci-dessous).

(suite…)

Read Full Post »

English English Happiness is a trending topic, which seems to defy economics: Can a society be ruled by the « pursuit of happiness » (this is part of the oath of US citizens, isn’t it?). And if the answer is positive, how can you measure happiness to ensure there is progress in the pursuit of it? Here are several indications of the new importance of happiness in economics and hints on the relationship between the two concepts.

Read on and watch the trailer of a documentary to be released very soon!
(suite…)

Read Full Post »

L’année de la biodiversité s’est terminé au 31 décembre 2010, mais la biodiversité reste le tissu même de la vie.
Ce film d’animation réalisé par les étudiants de la Vancouver Film School explique en 2 minutes et 40 secondes ce qu’est la biodiversité.

Les chiffres ne sont pas toujours tout à fait exacts, mais la vidéo est agréable et pédagogique.

Regardez !

(suite…)

Read Full Post »

L’année 2010 est l’année de la Biodiversité. Quelle est la valeur de celle-ci pour les entreprises ?

Des réflexions récents peuvent nous aider à appréhender cette question, qui nous oblige à quitter un raisonnement linéaire.

Mais d’abord, quel est le sens précis du mot « biodiversité » ? Scientifiquement, il se définit comme « la variabilité des organismes vivants au sein d’une espèce, entre les espèces et entre les écosystèmes ». Plus simplement, on peut dire qu’il s’agit de l’ensemble des organismes vivants d’un écosystème et de leurs inter-relations.
(suite…)

Read Full Post »

Older Posts »