Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Soutenabilité’ Category

Savoirs et biodiversité :

de la biopiraterie à un partage équitable

Conférence – jeudi 12 avril à La Ruche (Paris)

Les savoirs ancestraux et les ingrédients naturels (plantes, etc.) représentent aujourd’hui une véritable alternative aux produits industriels et synthétiques, que ce soit dans les secteurs alimentaire, cosmétique, médical ou en parfumerie. Leur valorisation suppose cependant le respect des peuples et des écosystèmes qui les maintiennent vivants depuis des siècles. Elle peut devenir alors un vrai levier d’entrepreneuriat social pour ces peuples.
Venez approfondir ces questions autour d’un verre, à l’occasion de la présentation de mon ouvrage publié en février 2012 aux éditions Charles Léopold Mayer, en présence des chercheurs et des entreprises ayant contribué à la recherche pour cet ouvrage.

Le 12 avril 2012 à partir de 19:00 à La Ruche
84, quai de Jemmapes 75010 Paris – Métro Républiqueinscription sur Facebook
Publicités

Read Full Post »

français Biodiversité : deux mondes en dialogue

chamane avec des lianes d'ayahuascaCC Howard G Charing

Dans mon dernier post, j’ai évoqué les questions juridiques et éthiques relatives à l’usage des espèces natives et des savoirs indigènes sur celles-ci. Il a été question de la Convention sur la Diversité Biologique, de la notion de biopiraterie, et de la question de la propriété intellectuelle, notamment des brevets. Avant d’aborder les pratiques des entreprises en matière de partage des avantages relatifs à la biodiversité, je voudrais attirer l’attention sur une caractéristique du travail avec les peuples indigènes et certains peuples ruraux : la différence profonde d’approche de la nature, de l’humain, bref de l’univers, entre ces peuples et notre monde contemporain, qui domine les échanges économiques. Au cours des derniers siècles, le progrès technologique a permis un développement prodigieux des richesses matérielles et du bien-être de certaines parties du monde. L’organisation des échanges commerciaux et la pensée économique ont été les principaux outils de ce développement. Les facteurs techniques et financiers ont longtemps été les seuls à être pris en compte (travail, échanges, capital, profit, etc.), la nature ayant très longtemps été considérée comme une « externalité », c’est-à-dire un réservoir quasi-inépuisable de ressources, et un puits pour les déchets de tout type. Les industries de la nutrition, de la santé et du bien-être elles-mêmes ont été conditionnées par ce modèle.

(suite…)

Read Full Post »

La construction du barrage Belo Monte au Sud de l’état du Para, sur le rio Xingu, est étudiée depuis longtemps par les autorités brésiliennes, afin de répondre à la demande énergique de ce pays émergent en forte croissance.

Il n’est pas étonnant que l’approbation de ce projet ait lieu au début de la présidence de Dilma Rousseff, dauphine de l’ex-président Lula. Celle-ci a pour projet d’approfondir la politique « développementaliste » : infrastructures de transport, d’énergie et industrielles (rappelons que la nouvelle présidente était ministre des infrastructures sous Lula).

(suite…)

Read Full Post »

L’année de la biodiversité s’est terminé au 31 décembre 2010, mais la biodiversité reste le tissu même de la vie.
Ce film d’animation réalisé par les étudiants de la Vancouver Film School explique en 2 minutes et 40 secondes ce qu’est la biodiversité.

Les chiffres ne sont pas toujours tout à fait exacts, mais la vidéo est agréable et pédagogique.

Regardez !

(suite…)

Read Full Post »

Pour terminer en beauté l’année de la Biodiversité (2010), nous vous proposons une réflexion sur la façon dont ses « fruits » peuvent être partagés de façon juste et équitable.

Cet entretien de Pierre Johnson a été réalisé avec Florence Matton, Radio Aligre, le 6 octobre 2010.

(suite…)

Read Full Post »

L’année 2010 est l’année de la Biodiversité. Quelle est la valeur de celle-ci pour les entreprises ?

Des réflexions récents peuvent nous aider à appréhender cette question, qui nous oblige à quitter un raisonnement linéaire.

Mais d’abord, quel est le sens précis du mot « biodiversité » ? Scientifiquement, il se définit comme « la variabilité des organismes vivants au sein d’une espèce, entre les espèces et entre les écosystèmes ». Plus simplement, on peut dire qu’il s’agit de l’ensemble des organismes vivants d’un écosystème et de leurs inter-relations.
(suite…)

Read Full Post »

Voici une représentation saisissante qu’a réalisé le scientifique Adam Neiman. La sphère de gauche représente le volume total d’eau, celle de droite le volume total d’air qui permettent la vie sur terre. La sphère d’eau à un volume de 1,4 milliards de kilomètres carrés, et inclus les océans, les mers, les calottes glacières, les rivières, fleuves et lac, les nappes phréatiques et l’humidité de l’air. La moitié de l’air disponible est présente dans les 5 premiers kilomètres de l’atmosphère.

Here is a striking representation of the calculations of scientist Adam Neiman. Left sphere represents the total volume of water on Earth, right sphere of air in the atmosphere, that make life possible on Earth. The water sphere has a volume of 1.4 billion cubic kilometres. This includes all the water in the oceans, seas, ice caps, lakes and rivers as well as ground water, and that in the atmosphere. Half of the air lies within the first 5 kilometres of the atmosphere.

Read Full Post »

Older Posts »